RETOUR

[Vidéo] L’Oncogénétique en 3 min – La prédisposition au cancer du sein et de l’ovaire

Les femmes de la population générale ont un risque de développer un cancer du sein qui est de l’ordre de 10% ce qui fait de cette maladie une maladie fréquente. Leur risque de développer un cancer de l’ovaire est beaucoup moins élevé, de l’ordre de 1%.
Cependant les risques de cancer du sein et de l’ovaire ne sont pas les mêmes chez toutes les femmes et certaines ont des risques beaucoup plus élevées de développer ces maladies. Ceci est lié à l’existence de facteurs de risques génétiques aujourd’hui bien connus d’où la nécessité de pouvoir identifier les femmes qui ont ces risques plus élevés de cancers du sein et de l’ovaire car des mesures de surveillances spécifiques, voire de chirurgies de réduction de risques, doivent être discutées, à noter qu’en présence d’une prédisposition génétique au cancer du sein et ou de l’ovaire, les risques de cancer ne sont jamais de 100%.

PARTAGER SUR